Je vous propose un texte issu d'une correspondance imaginaire....

---

 

L’espoir victorieux,

--

Entre l’aube et la lumière tu marches sans trop savoir où tu vas. Et puis ces mots, sur un mur « l’espoir victorieux ».

Un passage, une ombre, un reflet et des mots criant de vérité.

La vie est là, face à toi mais tu ne la regarde pas….

Elle est si belle pourtant…dure parfois, injuste souvent…mais serait-elle si belle sans cela ?

Renaitre de ses cendres, être plus fort, briller de toute son âme pour éclairer les cœurs perdus…et puis aimer, encore et toujours ! Aimer le chant de la nature pour retranscrire sur le papier ta musique ; être bercé dans les bras de ton imagination comme on peut bercer un enfant.

Mon ami, ne renoncez jamais à votre liberté, ne renoncez jamais à l’appel de la création ; votre talent et votre grandeur d’âme ne s’exprime plus avec des mots mais par ces notes légères et vaporeuses qui se dispersent dans l’atmosphère gracieusement et que nous respirons avec bonheur. Personne ne vous comprend ? Au diable les illettrés du cœur qui ne savent s’exprimer que par le mépris et les incontinences émotionnelles. Ecoutez votre propre cœur qui lui seul saura vous guider vers la quintessence de l’amour universel. Je crois en ces mots…en cet espoir victorieux car vivre ses rêves, c’est oser se lever le matin et regarder le soleil, le ciel : la vie.

 

---

Pascale Battistelli

 

-

soleil_couchant

 

Recueil " du Coeur à l'âme"