-

Des notes de piano,

Et ta main sur ma peau,

Le monde est si beau,

Quand on regarde de plus haut.

 -

Paysages merveilleux,

Visages aux sourires radieux,

Comment imaginer un seul adieu,

Quand on est si proche des cieux ?

 -

Dans nos cheveux le vent caresse le temps,

Envolée les volutes de tristesse,

L’harmonie souffle la délicatesse,

A l’aube de ce rayon noir de l’azur levant.

 -

Dans cette allée propice à cupidon,

Filtrant avec l’âme du Sakura,

J’erre sous les cerisiers du Japon,

Grisée dans effluves de cette aura.

 -

L’heure est au départ,

Derniers baisers échangés,

Pas de place pour le retard,

Dans ce monde étranger…

 -

Paysages silencieux,

Les yeux embués de larmes,

J’ai déposé les armes,

Le temps d’un adieu.

-

 Pascale Battistelli