De mon hublot je caresse les nuages du regard, oreillers moelleux où poser nos pensées, le monde d'en dessous n'existe plus, je ne suis qu'un avec le ciel.
(pensées d'hier et d'aujourd'hui)
PB

écrit dans le cadre de l'expo Terminal P à la Panacée